Rage et chauve-souris

Rage et chauve-souris

Un cas de rage chez une chauve-souris a été très récemment diagnostiqué dans le massif du Vercors.
La chauve-souris est connue pour être un réservoir et un vecteur de contamination pour ce virus à l’origine d’une maladie constamment mortelle.
La contamination peut se faire par morsure, griffure ou simple léchage sur peau lésée.
Une fois la maladie déclarée il n’y a aucun traitement possible. Le seul traitement est la vaccination prophylactique à faire rapidement en cas de suspicion de contamination, ce qui a été fait dans le cas présent chez la personne qui a découvert l’animal et chez le vétérinaire.
La prévention repose sur des mesures simples, ne pas toucher un animal qui aurait un comportement anormal (agitation ou apathie) ou alors avec des gants épais pouvant protéger d’une morsure.
Dans la mesure du possible, et avec les précautions nécessaires, amener l’animal à un vétérinaire.
En cas de morsure, griffure ou léchage, nettoyer la lésion avec un détergent (savon) et désinfecter la plaie (alcool, etc.) puis consulter rapidement un centre hospitalier afin de mettre en place une vaccination prophylactique.

Pour les expéditions, une vaccination préventive est conseillée, pour l’Asie et l’Afrique essentiellement, en sachant que le vecteur principal est le chien.

Document CoMed à consulter :
CoMed-Infos n°50-2015, page 98 à 101

Sites d’information :
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs099/fr/
https://www.pasteur.fr/fr/centre-medical/fiches-maladies/rage
https://fr.wikipedia.org/wiki/Rage_(maladie)

 

Dr JP. Buch, Médecin fédéral national

Retour à la liste des actualités

Haut de page

Actus | FFS | Activités | Pratiquer | Se former | Pour aller plus loin | Actus presse | Librairie | Revues fédérales | Mentions légales | CGU | Crédits | Accès | Contact | Agence communication Angers | Plan du site